Santé

Thérapie Réalité Virtuelle 2022, une immersion fictive

Par Clarisse C , le 12 octobre 2022 , mis à jour le 24 octobre 2022 - 8 minutes de lecture
lunettes virtuelles

Thérapie Réalité Virtuelle 2022,  une immersion fictive

 

lunettes virtuelles
(source film Divergente)

Venez affronter vos peurs par la thérapie réalité virtuelle tel que dans le film Divergente. Réussissez à vous immerger dans un monde fictif afin d’exterminer cette angoisse ancrée en vous.

L’objectif de cet article est de vous faire découvrir l’intérêt de la thérapie par réalité virtuelle, qui sait cette pratique vous est peut-être inconnue !

Définition de la Thérapie par Réalité Virtuelle.

La thérapie réalité virtuelle consiste en l’utilisation de plateformes immersives et d’environnements virtuels créés par ordinateur pour traiter des individus souffrant de maladies, de troubles physiques ou de troubles mentaux. Plus utilisée dans les traitements des troubles anxieux, alimentaires ou encore les addictions.

SOMMAIRE :

  1. Qu’est ce que c’est ?

  2. À qui cette méthode s’adresse-t-elle ?

  3. Comment se déroule cette thérapie ? Par qui ?

  4. Quels en sont les bienfaits ?

  5. Les limites de cette procédure médicale

 

Qu’est ce que c’est ? 

La thérapie réalité virtuelle crée un espace, lieu ou un environnement avec lequel l’individu peut se connecter, ainsi se mettre en symbiose avec l’outil numérique. Le patient va pouvoir être exposé à des situations provoquant une réponse émotionnelle dysfonctionnelle. Cette réponse est souvent liée à une expérience émotionnelle de forte intensité, ou bien d’une faible compréhension de ses propres émotions, qui se traduisent donc par une réactivité négative à son expérience émotionnelle et une utilisation de stratégies inadaptées de gestion de ses émotions.

lunettes virtuelles
(immersion dans un avion fictif)

À la suite de cela, le champ d’application de cette thérapie réalité virtuelle s’est au fur et à mesure élargi vers le médical. En effet, au commencement de cette innovation cela n’était pas destiné à des fins thérapeutiques néanmoins des recherches ont été faites afin d’émettre une nouvelle procédure thérapeutique.

Cette procédure est en lien avec un environnement totalement virtuel afin, dans la majorité des cas, d’affronter nos peurs. L’objectif premier de cette méthode est de confronter le patient à l’origine des ses angoisses, puis, par la suite traiter sa source jusqu’à induire en erreur ses propres sens.

 

À qui cette méthode s’adresse-t-elle ? 

Cette thérapie réalité virtuelle est accessible à une partie de la population, assurément cet outil technologique émet des ondes qui peuvent entraîner des effets négatifs sur le développement de leur cerveau sur le long terme.

De plus, cette thérapie réalité virtuelle concerne la particule de la population qui est confrontée à des troubles anxieux tels que des phobies, du stress-post traumatique. On va ici s’intéresser majoritairement aux phobies.

Tout d’abord, l’angoisse liée à un objet, une situation ou activité précise est dite une «  phobie », par conséquent, l’individu se focalise sur cette chose précise qui provoque ainsi un trouble anxieux. Chaque personne possède des émotions différentes, les ressenties sont diverses d’un individu à l’autre, néanmoins la peur est un sentiment quelconque et nécessaire. Cette émotion nous incite à agir ou à fuir lorsque le danger est présent. Cependant ici la phobie est un sentiment différent de peur car elle est pathologique, c’est à dire qu’elle nous paralyse à un moment donné en l’absence de danger concret.

Le but était de mettre le patient face à une situation précise, effectivement la médecine explique que pour affronter et combattre ses peurs il faut se mettre en réalité réelle face à cet objet ou situation. Néanmoins, cela coûte cher et prend du temps, par exemple si l’individu à la phobie des bateaux, cela est compliqué de le mettre en présence d’un bateau. Ainsi, c’est pourquoi la thérapie par réalité virtuelle est une innovation unique.

Comment se déroule cette thérapie ? Par qui ? 

Cette pratique est exercée par un ou une psychologue agréée qui va établir en compagnie du patient le problème précis à traiter. C’est un concept simple et efficace qui tient à mettre en relation le patient avec des matériels électroniques tels que des écrans, casques, lunettes etc. Il fait émerger l’individu dans un environnement fictif correspondant à une situation réelle.

lunettes virtuelles
(lunettes virtuelles utilisées pour la thérapie)

La thérapie réalité virtuelle peut s’effectuer de différentes manières telles que des techniques de relaxation ou de respiration. Lors de ces séances, le psychologue analysera le taux d’anxiété lié à cette peur chez le patient, il déterminera ensuite le degré de ce trouble et les conséquences engendrées par celui-ci dans sa vie de tous les jours.

Le travail du psychologue va être de suivre et de s’accentuer sur la simulation de l’individu donnée par l’ordinateur. Celui-ci va effectuer cette procédure autant de fois que le patient arrivera à contrôler sa peur et ainsi l’amener à diminuer voire exterminer cette situation anxiogène.

Les séances durent environ 30 à 40 minutes par patient, selon le degré du trouble le psychologue choisira le nombre de séances à effectuer. En moyenne, le professionnel choisit d’établir 4 à 5 rendez-vous afin de traiter en profondeur la source et de la restreindre définitivement.

 

Quels en sont les bienfaits ? 

Dans un premier temps, cette thérapie réalité virtuelle est une méthode thérapeutique large et immersive. Cette innovation s’effectue de la même manière pour chaque tranche d’âge, dont les adolescents sont plus à même d’y tenter car ils sont déjà ancré dans cette technologie nouvelle, néanmoins la majorité du patient est fortement recommandée.

lunettes virtuelles
(neurologue analysant un cerveau fictif)

Cette thérapie réalité virtuelle apporte des bienfaits sur la santé mentale du patient concerné car elle soigne les comportements anxieux d’une façon différente qu’une séance de thérapie habituelle.

De nombreux avis ont montré que les patients se sentaient plus en confiance et en sécurité face à cette technologie, notamment car le but n’est pas de mettre l’individu face à une situation réelle et angoissante mais seulement de s’immerger dans un endroit fictif et créer de toute pièce.

Il est aussi démontré que les patients trouvent une amélioration plus rapide car l’environnement est déjà établi et n’a donc pas besoin de l’imaginer et le raconter de lui-même. De plus, l’individu à une meilleure adhésion à ce programme puisqu’il sait dès le départ ce qui l’attend, ainsi il peut s’y préparer à l’avance, afin de contrôler cette anxiété.

Les limites de cette procédure médicale

La thérapie réalité virtuelle n’est pas encore très ancrée dans notre société, néanmoins petit à petit elle s’y impose. Aussi, Les limites sont que cette méthode s’imprègne de différentes manières selon les individus, tout dépend donc de la réceptivité à la réalité virtuelle de chacun. De plus, cette méthode thérapeutique peut entraîner des fatigues et nausées liées aux ondes émises par le casque ou l’ écran.

De plus, au vu du prix élevé de ce matériel, cette thérapie réalité virtuelle n’est pas très démocratisée puis, l’absence de réglementation liée à cette procédure incite à poser des limites notamment afin de protéger les patients des risques potentiels. Cependant, à cette heure, les expérimentations sont positives, toutefois, les risques incertains sur le cerveau sont encore à approfondir.

Si vous voulez en savoir davantage, je vous conseille de regarder cette vidéo YouTube de TED.

Lien d’un site regroupant 11 établissements en réalité virtuelle en santé mentale, basés plus précisément sur les lésions touchant le cerveau : 11 entreprises de réalité virtuelle en santé mentale .

Si vous voulez savoir quelles phobies peuvent être traitées par thérapie réalité virtuelle : https://www.chu-brugmann.be/fr/med/psy/terv.asp

Clarisse C

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.