Recettes de flan

Flan Akwaba : recette du flan made in Côte d’Ivoire

Par Assouh W , le 2 janvier 2022 , mis à jour le 24 janvier 2022 - 4 minutes de lecture
Illustration flan akwaba prêt à la dégustation

La Côte d’Ivoire à l’instar de la plupart des pays africains, regorge d’un potentiel culturel qui ne laisse personne indifférent. Nous allons dans le cadre de cet article nous appesantir sur une pépite de son riche patrimoine gastronomique. Il s’agit de son succulent flan dénommé “Akwaba” qui signifie en langue locale, “tarte au lait”. Avec sa pâte émoustillante et sa garniture moelleuse, ce flan est fait pour vous assurer un voyage gustatif à nul autre pareil, que vous le consommiez au désert ou tout simplement sous couvert d’un goûté.

flan de coco 1

QUELLE EST L’ORIGINE DU FLAN AKWABA?

La Côte d’Ivoire ou terre d’éburnie est un pays d’Afrique de l’Ouest situé entre le 4ème et le 10ème degré de l’hémisphère nord. Locomotive économique de la sous région ouest africaine, elle fut une colonie française de 1893 au 07 aout 1960 , date de son accession à l’indépendance. C’est au moment de la colonisation que le flan a été introduit dans les habitudes culinaires des Ivoriens qui l’ont façonné et l’ont fait évoluer vers une texture un peu plus africanisée. La recette du flan Akwaba s’est transmise au fil des années et se perpétue dans les cuisines ivoiriennes depuis moult générations.

QU’EST CE QU’IL FAUT POUR REALISER UN BON FLAN AKWABA ?

  • 125 g de farine
  • 50 g de sucre en poudre
  • 50 g de farine
  • 1 petit oeuf
  • 1 c. à café de levure
  • 1 pincée de sel
  • 60 cl de lait
  • 1 c. à soupe de farine
  • 2 c. à soupe de Maïzena
  • 30 de beurre
  • 70 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 c. à café d’essence de vanille
  • 1 pincée de sel

COMMENT FAUT-IL LE PREPARER? 

Pour préparer un flan akwaba et être sûr que sa saveur mette tout le monde d’accord, il est important de suivre un certain protocole. Il faut avant tout réaliser une mixture de l’ensemble des ingrédients en conservant toutefois un peu de sucre et un peu de mazeïna  pour l’ultime étape. Il est préférable d’utiliser de la poudre de mazeïna fraîchement sortie du tamiseur dont le goût est plus prononcé.

Une fois l’appareil bien amalgamé, celui-ci doit être déposé dans des petits ramequins qui seront ensuite placés dans un plat à gratin dans lequel on ajoute de l’eau chaude pour réaliser une cuisson au bain-marie. La cuisson dure une vingtaine de minutes dans un four chauffé à 170°C.

Les ramequins doivent ensuite refroidir dans le four en laissant la porte ouverte pour que la température baisse progressivement et que la cuisson se poursuive délicatement. Une fois froids, les flans peuvent être saupoudrés d’un mélange de sucre et de poudre de mazeïna et passé sous un gril ou une salamandre pendant quelques minutes jusqu’à ce que le sucre roussisse. Ils peuvent alors à ce niveau être immédiatement dégustés.

Le mélange de sucre et de poudre de mazeïna déposé sur le dessus ne se transforme pas en caramel contrairement au flan traditionnel mais forme plutôt une croûte similaire à celle qui se trouve sur les crèmes brûlées. Vous l’aurez bien compris, il s’agit là de l’une des remarquables et séduisantes spécificités du flan akwaba.

Par ailleurs, il convient d’indiquer qu’en marge des instructions de cuissons susmentionnées, le flan akwaba peut également être préparé en format à partager et non dans des ramequins individuels en utilisant un moule à cake ou à gâteaux par exemple. On peut alors le démouler sur un plat et le découper en tranches directement devant ses convives. En plus d’être bon de par son goût, il offre plusieurs options de cuissons. N’est-ce pas génial ça? 

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez découvrir une autre recette de flan exotique, je vous invite à poser votre doigt ici : https://duflan.fr/flan-exotique-papaye

Assouh W

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.