Football – Mercato ASSE : Robert Beric en route pour les État-Unis

Robert BERIC lors de la victoire face à l'OL
Robert BERIC lors de la victoire face à l’OL

Alors que l’on attentait plutôt le départ de son coéquipier en attaque Loïs DIONY (26 ans, 5 matchs, 1 but), ce sera finalement le slovène Robert BERIC (28 ans, 11 matchs, 1 but) qui fera ses valises le premier, pour partir bien loin du Forez. Son départ au mercato d’hiver est en tout cas annoncé, puisqu’il serait en route pour les État-Unis.

Ce n’est plus un secret pour personne, l’AS Saint-Étienne a lancé depuis plusieurs semaines (voir plusieurs mois ou plusieurs mercatos) une grande opération dégraissage, et certains joueurs, non utilisés pas Claude PUEL, ont été placés sur la liste des transferts (Assane DIOUSSE, Léo LACROIX, Loïs DIONY,… ). Seulement, les clubs de Ligue 1 et autres championnats étrangers ne se bousculent pas pour acquérir les joueurs « blacklistés » par le club.

Mal en point au classement (seulement 15e, avec 25 points) et déjà éliminés de l’UEFA Europa League et de la Coupe de la Ligue BKT, Les Verts auraient pourtant bien profité du mercato hivernal pour se renforcer, notamment en attaque, ou ni Loïs DIONY ni Robert BERIC n’a pour l’instant donné satisfaction. Mais sans liquidité et sans vente de l’un d’entre eux (voir même des deux), la marche de manoeuvre n’est que très limitée, voir même inexistante.

Une offre pour Robert BERIC qui ne laisse pas les dirigeants insensibles

Mais une offre arrivée en début de semaine sur le bureau des dirigeants pourrait débloquée la situation. 

En effet, le club des Fire de Chicago a transmis une offre comprise entre 1 et 2 millions d’euros aux décideurs stéphanois pour l’attaquant international slovène Robert BERIC. Selon les dernières indiscrétion, celle-ci aurait été acceptée ou serait en bonne voie d’aboutir. 

Absent de la feuille de match face au FC Nantes (défaite 2-0 à Geoffroy Guichard), Robert BERIC était de retour lundi à l’entrainement, où il a pris part à la séance collective. Ce mardi matin, il n’a effectué que quelques foulées avant de quitter ses coéquipiers en plein entrainement, et d’aller saluer une dernière fois les supporters, en annonçant lui même son départ. 

Sous le maillot vert, Robert BERIC aura joué 114 matchs pour 37 buts, toutes compétitions confondues. Il se sera rapidement mis le public stéphanois dans la poche pour devenir progressivement le chouchou de Geofrroy-Guichard, notamment grâce à sa combativité et ses buts importants. Comme un symbole, son dernier coup d’éclat restera dans les mémoires, puisque qu’il aura inscrit l’unique et seul but lors du dernier Derby face aux lyonnais. Un sacré cadeau d’adieu pour celui rêvait de faire lever le Chaudron lors d’un Derby. 

Il ne reste plus qu’à souhaiter à Robert BERIC de réussir de l’autre côté de l’Atlantique, ou il pourra découvrir en février prochain (reprise de la MLS) un cinquième championnat dans sa carrière, avec la franchise américaine de Chicago.

 N’oubliez pas que vous pouvez retrouvez tout nos articles liés aux sports dans notre rubrique liée, ou en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *