Le fitness et ses influenceurs : le grand “boom” d’internet

Que ce soit sur Instagram ou Youtube, les influenceurs sports dits “fitboys” ou “fitgirls” envahissent la toile depuis plusieurs années. En postant leurs conseils ou en partageant leur évolution physique, nombreux sont ceux qui ont dépassé les centaines de milliers de followers, mais qui sont-ils et qu’apportent-ils à la démocratisation de la musculation et du fitness?  

La musculation : un sport ouvert à tous

Arnold Schwarzenegger, The Rock ou encore nombreuses  sont les stars hyper bodybuildés qui, pendant longtemps ont contribué à faire de la musculation, un sport réservé aux “gros bras”. Dorénavant, la musculation n’est plus un sport d’hommes pratiquant la “gonflette”, il est ouvert à tous et à toutes. 

Depuis 2010 environ, la fréquentation des salles de sport est en plein “boom”.De plus, les femmes fréquentent de plus en plus les salles, la clientèle féminine représentent plus de 60% en moyenne.  

Les salles sont désormais plus accessibles financièrement et géographiquement : des chaînes low Cost comme Basic Fit se sont implantées un peu partout en France, pour des tarifs abordables avoisinant les 20 euros par mois.

L’émergence des sites de partages de vidéos, comme Youtube et Dailymotion, ainsi que des réseaux sociaux – lieux virtuels où le narcissisme physique est à son paroxysme – y est sans doute pour quelque chose 


Un coach à la maison : se motiver à moindre coût

L’émergence des sites de partage de vidéos comme Youtube ainsiq que des réseaux sociaux comme Instagram, est sans doute une des principales raison de ce pic de fréquentation des salles de sports. 

L’effervescence de la musculation s’est traduite sur les médias sociaux par l’émergence “d’influenceurs” spécialisés dans le secteur du fitness. Ces fitboys ou fitgirls partagent leurs conseils et astuces à un large public d’abonnés, regroupant quelques fois des millions de personnes. Ainsi, les marques intègrent ces évolutions dans leurs stratégies marketing et nouent des nouvelles collaborations avec ses personnalités. 

TiboInshape est un des leaders de ces influenceurs sportifs. Avec ses 3.4 millions d’abonnés sur instagram, ce dernier a créé une réelle industrie autour de la musculation, avec sa marque de vêtements, de compléments alimentaires et même sa propre salle de sport. 

SissyMua, comptant presque un million d’abonnés, est quant à elle, une fitgirl très respectée dans le milieu. Elle traite de plusieurs sujets sur sa chaîne Youtube comme l’alimentation, comment perdre du poids mais aussi des séances de yoga, que l’on peut suivre à la maison. Véritable gourou du domaine, elle a lancé son application “EatTrainSweat”, permettant de suivre des programmes personnalisés à des tarifs abordables. 


La prise décomplexée de compléments alimentaires. 

De par une forte concurrence entre influenceurs fitness et face aux inévitables comparaisons de leurs musculatures ou défis sportifs sur les réseaux sociaux, les influenceurs n’hésitent plus à faire la promotion de compléments alimentaires. 

Malgré le fait que le concept de compléments alimentaires soit récent, ils sont définis comme des denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal. que ce soit sous forme de poudres ou de liquide, ces compléments sont généralement administrés en cas de déficit nutrionnel.Les influenceurs tels que TiboInshape les recommande pour avoir “des pecs énormes et secs”. De plus, se procurer des compléments alimentaires est chose aisée. En effet, les compléments tels que la Whey protein ou la créatine sont disponibles : 

  • en pharmacie et parapharmacie ; 
  • dans les enseignes de sport (Décathlon, intersport, go sport, Sport 200,etc. )
  • sur les sites de vente en ligne (MyProtein, FitnessBoutique, Optimum Nutrition, etc. )